Voici un mois et demi que cette transat « Jacques Vabre » s’est terminée. Le temps de profiter quelque peu du Brésil et des amis argentins, puis le retour dans sa Bretagne natale s’est présenté précipitamment.

La venue dans le cocon familiale pour les fêtes, et de rendre visite à mes amis proches pour célébrer cette nouvelle année, l’occasion maintenant est de remercier toutes les personnes et amis qui nous ont supporté durant cette longue épreuve. Nous avions été surpris par le nombre de gens qui nous ont suivi sur cette transat, et écris des messages d’encouragements. C’était une chance et un réconfort énorme, qui contribue à cette performance. Je pense à l’équipe municipale du TER et du centre nautique de Lorient, dont je ferai parti une soirée topo sur cette transat le prochain vendredi 29 janvier. Mes amis Carnacois et de l’Aber-wrac’h qui ont été régulièrement dans mes pensées, dont Sublimons.com. Lors des moments dures, souvent je me remémorais des passages du temps passé avec mes proches amis windsurfeurs. Toute ma préparation physique s’est déroulée à Top Forme à Lorient, pour faire face aux péripéties rencontrées. L’équipe du restaurant « l’Etiquette » aux Sables d’olonne, nous ont soutenu, avec leur devise: « Un ami par jour! ». L’occasion de penser à toutes les classes qui nous ont transmis une force et une énergie incroyable au Havre. Et biensûr l’équipe Sétin, qui sans eux, ce projet n’aurai pas vu le jour. L’équipe Sétin n’ont pas été uniquement un sponsor. C’est une équipe soudée qui s’est mis à contribution lors des convoyages, préparations du bateau, des encouragements et du dynamisme en interne. Une chance à nos côtés, à été cette présence humaine et morale. Sans oublier Manuel, Sandrine et notre parrain Arnaud Boissière, sans qui j’aurai pas vécu cette expérience inouïe, de m’avoir fait partager cette saison sportive et la transat « Jacques Vabre ». Avec qui, je l’espère, ne sera pas la dernière épreuve. Et mes premiers fans, depuis mes premiers pas en voile, ont été ma famille. Mes proches qui m’ont supporté, et m’encourageront encore, dont « Poupi qui à vécu cette transat à bord.

Ce retour à la réalité avec cette expérience, fortes d’enrichissements, me fait réfléchir à la suite. Maintenant, c’est à moi de construire les années à venir, pour ainsi continuer à vivre des moments tels, qu’une saison de course au large. L’objectif est de faire contribuer ces moments et ces retours à un partenaire par la suite.

 

Partagez cette actualitéShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on TumblrShare on RedditEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas rendu public. Les champs avec * sont obligatoires.


*